Un bureau qui est aussi beau qu’anticipé

Lorsque La Hacienda Creative a obtenu un espace dans l’ancien bâtiment RCA à Montréal, Newsam a été chargé de rendre hommage à un passé historique tout en faisant de la place aux artistes d’aujourd’hui. Dans les années 1940, l’espace de 5 000 pieds carrés était réputé pour son ingénierie acoustique, mais après des années de négligence, sa restauration représentait un énorme défi.

Notre client avait une ambition audacieuse : « Ma vision pour La Hacienda était d’en faire un studio très différent » explique le fondateur Brian D’Oliveira. « Il s’agit plutôt d’un lieu pour une équipe créative… C’est un espace intégré où toutes les étapes de la production sonore peuvent être réalisées. »

En collaboration avec l’architecte Maxime Moreau de MXMA Architecture & Design et Catlin Stothers Design, nous avons réussi à concrétiser la vision de notre client :

“Grâce à notre espace polyvalent et remodelé sur mesure, nous sommes en mesure d’aborder un bon nombre de nos projets de manière holistique, en tenant compte des divers besoins de chaque projet et en itérant sur les concepts à un rythme rapide.”

La Hacienda

Vistie de l’espace

Créer un espace de travail modulaire

Notre objectif était de créer un design personnalisé pour la gestion du flux de travail et l’interaction modulaire. Chaque visiteur de cette communauté musicale est d’abord accueilli dans un grand espace de réception ouvert qui ressemble au salon d’un musicien.

De grandes fenêtres intérieures permettent de jeter un coup d’œil aux sessions d’enregistrement passionnantes du studio.

Un évier commun, un coin cuisine avec un grand îlot, des gradins et un escalier ouvert créent des espaces polyvalents pour les performances musicales, les événements, les réunions, ainsi que des espaces de travail loin de votre bureau.

Sous la mezzanine, la réparation et la transformation des instruments s’effectuent dans une zone d’atelier ouverte.

Concevoir un terrain de jeu audio qui suscite l’inspiration

Ressemblant à une cabane en rondins, la salle d’enregistrement est conçue pour être un espace acoustiquement sensible avec des résonateurs polycylindriques en bois de rose qui imitent les qualités acoustiques des vrais instruments. Des panneaux de bois aggloméré vernis recouvrent les gradins et les escaliers. Les carreaux de linoléum ont été enlevés pour révéler le sol en béton existant du bâtiment. Cela nous a également permis de respecter le budget lors de la sélection des matériaux.

La Hacienda a acquis plus de 1 200 instruments rares et uniques qui alimentent le processus créatif et motivent ses projets. La vaste collection garantit qu’aucun projet ne se ressemble. Les instruments de cette impressionnante collection sont fièrement exposés sur les murs, mais aussi stockés et joués.

Construire des studios d’enregistrement avant-gardistes

En plus des nouveaux murs, sols et plafonds acoustiques, chaque pièce a été conçue pour contenir le son et en isoler les autres locataires du bâtiment. Des ressorts ont été utilisés dans les plafonds pour absorber les vibrations. Cela nous a permis de bloquer efficacement le bruit de la circulation provenant d’une autoroute voisine. Les systèmes de climatisation et de chauffage ont été conçus pour être extrêmement discrets et silencieux.

Restaurer et moderniser

Grâce à un processus de restauration complet et historiquement précis, l’espace a été adapté aux besoins croissants de notre client en ajoutant plusieurs salles de production, des cabines de doublage, des zones multifonctionnelles et des bureaux dans le bâtiment adjacent. Autrefois, sombre et lugubre, avec une abondance de poutres en béton et de plafonds bas, l’équipe a intégré de nouvelles fenêtres donnant sur une terrasse au sud, transformant l’espace en un lieu lumineux et vivant avec une vue imprenable. En plus de fournir une abondance de lumière naturelle, les fenêtres offrent des vues sur le bâtiment historique, également visible depuis les gradins, capturant un passé légendaire comme un cadre pittoresque.